Gynécologue

- Aucun lieu disponible pour le moment.

La gynécologie est une spécialité médico-chirurgicale, qui traite de la physiologie et des maladies du système génital féminin.
On distingue la gynécologie médicale et la gynécologie obstétrique qui concerne essentiellement la chirurgie et les accouchements et de ses suites.

La gynécologie médicale concerne la prise en charge des problèmes gynécologiques médicaux durant toute la vie d'une femme, et notamment :
- la contraception, la prévention et le dépistage des maladies sexuellement transmissibles, l'éducation thérapeutique des patients ;
- les questions liées à la vie sexuelle, les problèmes de relations dans le couple ;
- la stérilité (du couple) : FIV... ;
- la prévention et le dépistage précoce des cancers génitaux et mammaires ;
- la prise en charge des traitements hormonaux (règles, ménopause...) ;
- consultation périconceptionnelle et pour demande d'IVG.
90 % des gynécologues médicaux sont des femmes en France.

Les gynécologues s'occupent des infections sexuellement transmissibles (IST) et plus particulièrement la syphilis, l'herpès génital, les infections à chlamydia, les mycoses génitales.
Ils s'occupent également des cancers gynécologiques (col de l'utérus, ovaires) et d'autres problématiques gynécologiques comme les fibromes utérins, le prolapsus utérin (anomalie anciennement appelée "descente d'organes"), l'endométriose et les infections génitales basses.

Les patientes consultent leur gynécologue en moyenne une fois par an, mais le gynécologue les incite à titre préventif de consulter rapidement en cas de saignements, de pertes anormales, de douleurs pelviennes, ou si lors d'une palpation elles sentent une grosseur dans un sein ... le gynécologue est un partenaire clé de la prévention.

Le gynécologue, dans le cadre du suivi régulier des patientes, est amené de temps en temps à prescrire des examens complémentaires, notamment :
- un frottis : le gynécologue récupère des cellules du col de l'utérus et du vagin avec une spatule qu'il transmet au laboratoire d'analyses pour vérifier la présence de germes ;
- une mammographie : c'est une radiographie des seins, faite en routine tous les 2 ans chez les femmes de 50 ans à 74 ans (dépistage nationale en France) qui permet d'identifier d'éventuelles tumeurs à un stade précoce de la maladie.
une densitométrie osseuse : c'est une radiographie des os et du squelette pour dépister l'ostéoporose.